Éducation

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 27 avril 2019
Anglais : education
Espagnol : educacion
Étymologie : lat ēdŭcātĭo action d’élever, éducation, instruction, formation de l’esprit
n. f. Action d’instruire.


Éducation à la santé

Anglais : health education
Espagnol : educacion para la salud
Formulation moderne de l’ancienne appellation « éducation sanitaire et sociale », ensemble des concepts, actions et pratiques destinés à apporter aux différents groupes de population des connaissances et à les conseiller sur les comportements de prévention propres à assurer le meilleur niveau possible de santé individuelle ou collective. L’éducation à la santé concerne en particulier l’hygiène de vie (activité physique et sportive, alimentation et diététique, prévention des addictions…), les vaccinations, le bon usage des médicaments, les dépistages, la prévention des accidents.

L'Ordre national des Pharmaciens a créé une structure spécifique affectée à ces questions, le Comité d’éducation sanitaire et sociale de la pharmacie (Cespharm).


Éducation thérapeutique du patient (etp)

Anglais : therapeutic patient education
Espagnol : educación terapéutica del paciente
Processus s’inscrivant dans le parcours de soins du patient, ayant pour objectif de rendre le patient plus autonome en facilitant son adhésion aux traitements prescrits et en améliorant sa qualité de vie (article L. 1161-1 du Code de la santé publique). Le malade, plus autonome par l’appropriation de savoirs, devient ainsi l’acteur de la gestion de sa vie avec une maladie chronique. Les finalités spécifiques sont l’acquisition et le maintien de compétences d’autosoins (décisions que le patient prend avec l’intention de modifier l’effet de la maladie sur sa santé) et la mobilisation de compétences d’adaptation.

Les pharmaciens d'officine peuvent participer à l’éducation thérapeutique et aux actions d’accompagnement des patients ((article L. 5125-1-1 A du Code de la santé publique)). Les programmes d’éducation thérapeutique du patient sont construits sur une base pluridisciplinaire. Les pharmaciens, dès lors qu’ils satisfont aux conditions de compétences fixées par la loi, peuvent soit définir et mettre en œuvre un programme, soit y participer. Leur rôle est naturellement orienté mais de manière non exclusive vers l’explication de la maladie et du traitement médicamenteux, la formation à l’utilisation de certains médicaments, dispositifs médicaux ou matériel d’autodiagnostic, la promotion du bon usage, l’amélioration de l’observance et le suivi de la pharmacovigilance et de la matériovigilance.

Les pharmacies à usage intérieur (et non les pharmaciens hospitaliers) ont pour mission de mener toute action de pharmacie clinique, à savoir : contribuer à la sécurisation, à la pertinence et à l’efficience du recours aux produits de santé, concourir à la qualité des soins en collaboration avec les autres membres de l’équipe de soins et en associant le patient, entreprendre toute action d’information aux patients concernant les produits de santé (article L 5126-1 du Code de la santé publique).


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres