Érythropoïétine (EPO)

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 19 mars 2017
Anglais : erythropoïetin
Espagnol : eritropoyetina
Étymologie : grec ἐρυθρός eruthrós rouge (vin, cuivre, sang) et ποίησις poíêsis action de faire, création, œuvre poétique, poème, poésie, du verbe ποιέω poiéô faire, fabriquer, réaliser, suffixe –ine protéine
n. f. Facteur de croissance et de différenciation des cellules de la lignée érythroblastique, régulant le nombre des hématies circulantes. Glycoprotéine contenant hexoses, hexosamines et acide sialique, produite principalement par le foie et le rein; agit en se fixant sur des récepteurs spécifiques glycoprotéiques de la membrane des érythroblastes et stimule la formation des érythrocytes. Sa teneur normale dans le sang, de 10 à 20 mU/mL, s'élève fortement au cours de la plupart des anémies, plus généralement dans les états hypoxiques sévères, les tumeurs du rein, du cervelet, du foie. Elle est abaissée dans la maladie de Vaquez où les progéniteurs érythropoïétiques lui sont anormalement sensibles.

L'érythropoiétine de synthèse, obtenue par génie génétique est utilisée pour corriger l'anémie de l'insuffisance rénale chronique, pour le traitement de l’anémie des dialysés, des anémies inflammatoires d'origine cancéreuse, des anémies provoquées par les chimiothérapies anticancéreuses ainsi que comme stimulant de l’érythropoïèse en vue de dons de sang destinés à des autotransfusions sanguines différées.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres