Éthylènediaminetétracétique (acide)

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 19 mars 2017
Éthylènediaminetétracétique (acide).

Synonyme(s) : EDTA, acide édétique, acide tétracétique,complexon II
Anglais : ethylenediaminetetraacetic acid
Espagnol : ácido etilendiaminotetraacético
Allemand : Ethylendiamintetraessigsäure
n. m. Agent chélateur très puissant de très nombreux ions métalliques, pratiquement tous les ions bivalents, trivalents et tétravalents. Le sel disodique, Na2H2EDTA, est le complexon III et le sel tétrasodique, Na4EDTA, le complexon IV.
Mis à part avec l’ion argent, il ne donne pas de complexe stable avec les ions monovalents tels que les alcalins. Les constantes de stabilité des chélates formés sont en général très élevées. La réaction de chélation est généralement rapide et stœchiométrique et est utilisé pour ces raisons en titrimétrie pour le dosage d’une cinquantaine d’ions métalliques. La réalisation de tels titrages est sous la dépendance étroite du pH du milieu. Par exemple, les titrages de Ca2+, Mg2+ nécessitent un pH alcalin au moins supérieur à 9 pour que la réaction soit suffisamment complète. Suivant le pH, les complexons II et III sont plus ou moins transformés en complexon IV qui est le véritable chélateur. L’une des raisons du succès de ce réactif est la mise au point par Schwarzenbach d’indicateurs colorés de la fin des réactions de titrage appelés indicateurs métallochromiques.

L’EDTA est commercialisé sous la forme de complexon III. Utilisé pour la détermination de la dureté de l’eau, pour le dosage des ions métalliques dans les médicaments et les matières alimentaires ainsi qu'en biologie médicale pour le dosage du calcium et comme anticoagulant pour les prélèvements sanguins. Très souvent utilisé comme conservateur dans de nombreuses préparations pharmaceutiques et cosmétiques pour chélater les métaux lourds susceptibles de provoquer des phénomènes d'oxydation.
Est également utilisé, en thérapeutique, dans les intoxications par le plomb, le mercure, les radioéléments.
Inscrit sur la liste de Médicaments essentiels de l'OMS et à la Pharmacopée Européenne, monographie 01/2017, 1612 (acide édétique), 0231 (calcium édétate de sodium) et 0232 (éditate disodique).


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres