Éthylomètre

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 19 mars 2017
Anglais : breath analyser, breath tester ethylometer
Espagnol : alcoholimetro
Étymologie : grec αίθήρ aíthếr région supérieure de l’air, éther, ὕλη húlê bois, matière, radical –yl(e), infixe –ol fonction alcool (éthanol), grec μέτρον métron mesure
n. m. Appareil qui permet de déterminer quantitativement la concentration d’éthanol contenue dans l'air alvéolaire expiré. Cette mesure est réalisée selon le principe de l'absorption dans l’infrarouge ou à l’aide d’un détecteur semi-conducteur.
Dans la méthode infrarouge, la diminution du rayonnement (longueurs d’ondes 3,3 et 3,5 µm (liaisons HC) ou 9,4 µm (liaisons OH)), due à l’absorption par l’éthanol contenu dans l'échantillon d'air alvéolaire expiré, permet de déterminer sa concentration.
Dans le cas de l’analyse par un détecteur semi-conducteur de l'air alvéolaire expiré, le principe repose sur les variations de la résistivité en fonction de la quantité d'éthanol adsorbée à sa surface. Pour cela, un fil chauffé à haute température se trouve dans la cellule de mesure, une couche d'oxyde d'étain génère alors des électrons à la surface du semi-conducteur. Les molécules d'éthanol absorbent alors les électrons provoquant une modification de la résistivité du semi-conducteur.

L’éthylomètre permet d’apporter la preuve légale de l’imprégnation éthylique.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres