Éthylotest

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016
Anglais : breathanalyzer
Espagnol : alcoholimetro
Étymologie : grec αίθήρ aíthếr région supérieure de l’air, éther, ὕλη húlê bois, matière, radical –yl(e), infixe –ol fonction alcool (éthanol), anglais test épreuve, issu de l'ancien français « test » pot, et désignant, en moyen anglais, une coupelle de métallurgiste servant à isoler les métaux précieux, d'où son emploi pour désigner ce qui permet de déterminer la qualité ou la pureté de quelque chose
n. m. Dispositif de dépistage de l’étthanolémie par détermination semi-quantitative de la concentration en alcool éthylique (ou éthanol) dans l'air expiré. Après l'absorption de boissons alcoolisées, l’éthanol passe rapidement dans le sang et une partie proportionnelle à l’éthanolémie est expirée par les poumons (rapport de concentrations 2000/1). La concentration d’éthanolémie maximale autorisée en France est de 0,5 g par litre de sang ce qui correspond à 0,25 mg par litre d'air expiré. Le procédé de mesure de l’éthylotest peut être chimique ou électronique :
1- l'éthylomètre chimique (appelé communément "ballon") est utilisé par la police française pour les contrôles routiers. Un éthylotest de ce type est constitué d'une embouchure, d'un tube de verre rempli de dichromate de potassium (K2Cr2O7) acidifié adsorbé sur de la silice et d'un ballon en plastique de 1 litre. L'éthanol contenu dans l’air expiré réduit les ions dichromates (Cr IV), de couleur orange, en ions chrome (Cr III), de couleur verte. La longueur de la couleur verte parcourue dans le tube permet la détermination de la concentration en éthanol à l’aide d’une échelle graduée en g / L d’éthanol dans le sang. Ce dispositif manque de spécificité (interférence de la fumée de cigarette et des aldéhydes présents dans certains jus de fruits) et de précision (de l’ordre de 15 à 20 %). Toute réponse positive doit donc être confirmée par la détermination à l’aide d’un éthylomètre ou par celle de l’éthanolémie
2- l’éthylotest électronique fonctionne avec un capteur ampérométrique. La réaction électrochimique est celle de l'oxydation de l’éthanol. Le principe repose sur la génération d’un courant électrique dans une cellule de mesure de type pile à combustible avec oxydation de l’éthanol sur des électrodes.

L’éthylotest électronique présente les mêmes limites que l’éthylotest chimique. La précision est voisine de 5 à 10 %. La présence d’autres alcools est susceptible de positiver faussement l’analyse. L’éthylotest chimique ne peut être utilisé qu’une seule fois tandis que l’éthylotest électronique est réutilisable. A noter que ces deux types d’éthylotests n’ont aucune valeur légale. En cas de positivité, une confirmation doit être effectuée par un éthylomètre ou par une mesure d'alcoolémie.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres