Aérosol

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 18 avril 2017
Anglais : aerosol
Espagnol : aerosol
Étymologie : grec ἀήρ aếr air français sol emprunté à l'anglais sol (forme abrégée de l'anglais solution)
n. m. Dispersion d'un produit solide ou liquide dans un gaz. Selon les conditions de fabrication, le diamètre des particules peut varier entre 0,001 et 10 μm.

Dans le cas des préparations pharmaceutiques destinées à la voie respiratoire, le lieu de dépôt dépend du diamètre aérodynamique. Les grosses particules d’un diamètre aérodynamique de 100 μm, sont arrêtées par le nez, celles de 10 μm parviennent dans la trachée. Pour atteindre l'alvéole pulmonaire, le diamètre aérodynamique doit être inférieur à 3 μm. Il détermine en outre le mode de dépôt sur la muqueuse. Les plus petites particules se déposent par impact, les grosses par sédimentation. Au-dessous de 0,5 μm, par mouvement brownien avec diffusion, elles parviennent éventuellement jusqu'aux membranes alvéolaires mais peuvent aussi être exhalées.
Le terme «aérosol» est utilisé improprement mais couramment, pour désigner des produits conditionnés sous pression à usage divers par exemple pharmaceutique (collutoires), cosmétique (laques, déodorants), ménager (peintures). Il est utilisé aussi, tout aussi improprement, pour désigner des appareils dispersant dans l’air des particules liquides ou solides. Cf spray.
Les nuages atmosphériques dont le diamètre des particules d'eau n'excède pas 0,4 mm, le brouillard dont les particules sont comprises entre 2 et 20 μm, la fumée sont des aérosols naturels.


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres