Aluminium

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 19 avril 2017
Anglais : aluminium
Espagnol : aluminio
Étymologie : latin ălūmĕn alun
n. m. [math]{}^{26,98}_{13}\mathrm{Al}[/math], élément de la 13e colonne de la classification périodique, avec trois électrons sur la couche périphérique. Certains sels solubles dans l'eau sont astringents, en particulier l'alun, qui est un sulfate complexe. L’hydrotalcite (complexe aluminique et magnésien) est utilisée comme antiacide non résorbé. Ont également des propriétés intéressantes, le glycinate (anti-ulcéreux), l’hydroxyde, le carbonate et l’attapulgite (antiacides gastriques).

La présence de sels solubles d'aluminium dans l'eau peut être à l'origine d'encéphalites analogues à celles provoquées par des dérivés du bismuth, ce qui oblige à doser l'aluminium dans l'eau destinée à la fabrication des bains pour hémodialyse.
En cosmétologie, les sels d’aluminium (hydroxychlorure d’aluminium et hydroxychlorure d’aluminium et de zirconium) sont utilisés dans les produits antitranspirants ; en présence d’eau, ils s’hydrolysent pour former de l’acide chlorhydrique, d’où un pH voisin de 3, entraînant une inflammation, une hyperkératose et l’obstruction des pores sudoraux. Ces substances ne peuvent être utilisées en dehors des restrictions et conditions fixées par le Règlement cosmétique européen.


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres