Amanita

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 19 avril 2017
Étymologie : grec ἄµανίτης ámanítês amanite
Genre d’Amanitaceae à voile général non glutineux, le plus souvent membraneux, floconneux ou pulvérulent. Son mode d’ouverture (qui donne éventuellement une volve), la striation de la marge piléique et la microchimie sporale sous-tendent la systématique du genre (sous-genres Amanitopsis, Amanita, Lepidella).
Ce genre est très important car il renferme un des meilleurs comestibles (oronge ou amanite des Césars), un certain nombre d’espèces comestibles, bien cuites, mais toxiques crues (syndrome hémolytique) comme la golmotte et surtout des taxons responsables de trois syndromes majeurs de mycétisme : syndromes phalloïdien, panthérinien et proximien.
Au rang de sous-genre, il s’agit des amanites à voile général floconneux friable (flocons à la base du stipe et sur le chapeau), à marge piléique striée et à spores non amyloïdes (amanite tue-mouches, amanite panthère), souvent responsables du syndrome panthérinien.

Cf amanite.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres