Androstènedione

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016
Anglais : androstene dione
Espagnol : androstenediona
Étymologie : grec ἀνήρ anếr (génitif ἀνδρός andrós) mâle, homme et στερεός stereós solide, ferme, dur, résistant, cruel, rude, difficile ; en géométrie, solide, cubique suffixe -ène double liaison latin dĭs ou part. marquant le plus souvent division et séparation ou distinction, et par suite, achèvement, plénitude ou négation suffixe -one fonction cétonique
n. f. Stéroïde androgène du groupe des 17-cétostéroïdes, isolé en petite quantité du cortex surrénalien. Présente le squelette de l'androstane, avec une double liaison en 4-5 (∆4) et deux fonctions cétoniques, en 3 et 17. Est transformée en testostérone par réduction enzymatique réversible de la fonction cétone en 17 en fonction alcool (17α).

Son dosage pour l'exploration biochimique testiculaire est d'intérêt limité, la biosynthèse étant cortisosurrénalienne pour les deux tiers et testiculaire pour un tiers. Par réduction en 3 et en ∆4, donne naissance à deux isomères à fonction alcool, appelés 17-oxostéroïdes (ou 17-cétostéroïdes) éliminés dans l'urine en majeure partie sous forme glucurono- et sulfo-conjuguée. L'androstènedione est également un précurseur des estrogènes (phénolstéroïdes) par aromatisation du cycle A.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres