Antidiabétique

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 13 novembre 2017
Anglais : antidiabetic
Espagnol : antidiabético
Étymologie : grec ἀντί antí au lieu de, en comparaison de, contre, opposé à et διαϐήτης diabếtês siphon, diabète (à cause de l’écoulement continu d’urine), suffixe –ique
adj. et n. m. Qualifie ou désigne une substance qui corrige des troubles métaboliques provoqués par le diabète sucré.
Les différentes préparations d'insuline sont plutôt destinées au diabète de type I insulinodépendant. Cf analogues de l'insuline.
Les antidiabétiques oraux sont utilisés dans le diabète de type II non insulinodépendant. On distingue :
- les insulinosécréteurs comprenant les sulfamides hypoglycémiants, les glinides et les incrétinomimétiques qui stimulent la libération d’insuline,
- les biguanides qui diminuent la néoglucogenèse et l’insulino-résistance (metformine),
- les agonistes PPAR-γ qui diminuent la résistance tissulaire à l’insuline (glitazones),
- les inhibiteurs d’α-glucosidase (acarbose, miglitol) qui inhibent l’absorption intestinale des sucres,
- les substances agissant sur les incrétines, tels que les agonistes et analogues du GLP-1 (exénatide) ou les inhibiteurs de sa dégradation via la dipeptidyl-peptidase 4 (DDP-4), (gliptines) qui permettent de limiter l’hyperinsulinémie post-prandiale,
- les substances qui inhibent la réabsorption rénale du glucose par le transporteur sodium-glucose rénal (SGLPT2) (gliflozines).

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres