Antinaupathique

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 02 mars 2017
Anglais : anti travel thickness
Espagnol : anticinetósico
Étymologie : grec άντί anti opposé à, ναῦς naus navire, πάθος pathos ce que l’on éprouve, et πάθή pathê souffrance, douleur
adj. et n. m. Qualifie ou désigne une substance qui s’oppose au mal de mer et par extension au mal des transports (air, mer, montagne, voiture).

Les mécanismes d’action et les classes thérapeutiques sont variables : antihistaminiques sédatifs et antivertigineux (diphénydramine, dimenhydrinate), anti-émétiques (métopimazine, alizapride), antispamodiques (scopolamine, antagonistes muscariniques), inhibiteurs de l’anhydrase carbonique (acétazolamide). Ce dernier, préconisé dans le mal des montagnes, diminue la formation de liquide céphalorachidien au niveau des plexus choroïdes et améliore la ventilation pulmonaire par abaissement du pH.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres