Antipyrétique

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 02 mars 2017
Anglais : antipyretic
Espagnol : antipirético
Étymologie : grec άντί anti opposé à et πύρετός purétos de feu
adj. et n. m. Qualifie ou désigne une substance qui s'oppose à l'élévation pathologique du point de réglage de la température corporelle centrale (fièvre ou pyrexie), sans agir spécifiquement sur la cause de celle-ci.

On utilise des anti-inflammatoires non stéroïdiens à caractère acide, (salicylés dont l’aspirine, fénamates, pyrazolés) et surtout le paracétamol qui n’est pas anti-inflammatoire. La quinine et certains de ses dérivés sont également des antipyrétiques. A noter que les activités antipyrétique et anti-inflammatoire sont souvent associées (par exemple paracétamol, pyrazolés, salicylés) probablement en raison de la propriété commune qu’ont les substances concernées d'inhiber la synthèse des prostaglandines.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres