Antipyrimidine

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 29 avril 2017
Anglais : pyrimidine
Espagnol : antipirimidínico
Étymologie : grec άντί anti opposé à et all pyrimidin de « pyridine » avec insertion de « imide » suff -ine
adj. et n. m. Qualifie ou désigne un antimétabolite dérivé de l'uracile, de la thymine, de la cytosine ou de leurs nucléosides, utilisé comme leurre pour le blocage d'enzymes telles que la thymidine-synthétase, d'où un arrêt de la biosynthèse des acides nucléiques.

On met à profit cet effet pour bloquer la prolifération de cellules cancéreuses, de champignons ou de virus. On utilise le 5-fluorouracile (comme anticancéreux) et la flucytosine (comme antiviral) dans lesquels le groupement méthyle en 5 de l’uracile ou de la thymine est remplacé par un atome de fluor tandis que, dans l’ibacitabine (antiviral), il est remplacé par un atome d’iode.
En outre, l’effet antimétabolite peut être obtenu en modifiant la partie osidique de la molécule de nucléoside pyrimidinique : cas de la cytarabine (anticancéreux et immunomodulateur) et de la zidovudine ou azidothymidine (contre le SIDA).
La flucytosine (5-fluorocytosine) présente la particularité d’être métabolisée par certains champignons en fluorouracile et à ce titre est indiquée dans certaines mycoses systémiques sévères.


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres