Antituberculeux

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 29 avril 2017
Anglais : antituberculous
Espagnol : antituberculoso
Étymologie : grec άντί anti opposé à, latin tūbercŭlum petit gonflement
adj. et n. m. Qualifie ou désigne un traitement ou une substance qui s'oppose à la tuberculose. Par exemple, la vaccination par le BCG est un traitement préventif antituberculeux appliqué à une large échelle.

Lors d'un traitement antituberculeux, afin d'éviter l'apparition de mutants résistants due en partie à la nécessité de traitements de longue durée (6 à 12 mois au minimum), on utilise, en général, des associations de substances à effet souvent spécifique et agissant par des mécanismes différents :
1- isoniazide (INH) hydrazide de l'acide isonicotinique, bactéricide,
2- rifamycines, antibiotiques du groupe des ansamycines : rifampicine (RMP) bactéricide et rifabutine bactériostatique,
3- éthambutol, dérivé de l'éthylènediamine, moins actif que l'INH ou la RMP,
4- pyrazinamide (PZA) antibiotique bactéricide dérivé du nicotinamide, agissant principalement sur les bacilles intracellulaires.
Des antituberculeux de deuxième ligne sont utilisés en cas de résistance (streptomycine, acide para-aminosalicylique ou PAS, éthionamide, moxifloxacine). L'INH seul ou associé à la RMP est également utilisé en prophylaxie chez les cas contacts. Le traitement comporte une première phase de 2 mois avec tri- ou quadrithérapie pour éradiquer les bacilles extracellulaires, suivie d'une seconde phase de 4 à 7 mois avec bithérapie pour stériliser les foyers intracellulaires.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres