Autacoïde

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 08 février 2018
Synonyme(s) : autocoïde
Anglais : autacoid, autocoid
Espagnol : autacoide
Allemand : Autakoid
Étymologie : grec ἀύτος aútos de soi-même et ἄκος ákos remède, suffixe –oïde marquant la parenté, la ressemblance
adj. et n. m. Qualifie ou désigne une substance spécifique sécrétée par les cellules d’un organe (par exemple une glande) et qui se déverse dans le sang ou la lymphe, afin de produire, sur d’autres organes, des effets physiologiques, pharmacologiques ou des réactions pathophysiologiques.

Les autacoïdes peuvent être des dérivés d’amines (histamine, sérotonine…), de peptides (angiotensine, bradykinine…), de lipides (prostaglandines, leucotriènes, interleukines, facteur d’activation des plaquettes…) ou encore un médiateur lié à la signalisation rédox (par exemple le monoxyde d’azote NO. On peut également citer, parmi les autacoïdes, les chalones.

Historique : Le terme " autacoïde " a été forgé par le physiologiste britannique Sir Edward Sharpey-Schäfer (1850–1935), découvreur de l’adrénaline.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres