Auto-anticorps

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 19 janvier 2016
Anglais : auto-antibody
Espagnol : autoanticuerpo
Étymologie : grec ἀύτος aútos de soi-même et ἀντί antí au lieu de, en comparaison de, contre, opposé à, latin corpus corps, chair du corps, personne, individu, corps inanimé, cadavre, ensemble
n. m. Anticorps dirigé contre un constituant propre de l’organisme (organes, tissus, constituants cellulaires), pouvant être responsable de maladies appelées maladies auto-immunes (MAI).

Au laboratoire de biologie médicale, leur recherche et leur dosage associé à divers marqueurs immunologiques, permet de poser le diagnostic de ces maladies et de suivre leur évolution.


Auto-anticorps anticytoplasme des polynucléaires neutrophiles (anca)

Anglais : antineutrophil cytoplasmic autoantibody
Espagnol : autoanticuerpo anticitoplasma de los polinucleares neutrofilos
Anticorps dirigé contre certains constituants antigéniques de ces cellules, dans la vascularite systémique.


Auto-anticorps antiépiderme

Anglais : antiepidermal auto-antibody
Espagnol : autoanticuerpo antiepidérmico
Anticorps présent dans le sérum, dirigé contre certains antigènes portés par les hématies, responsable de certains types d'anémies immuno-hémolytiques idiopathiques ou secondaires.


Auto-anticorps antiestomac

Synonyme(s) : antimicrosome
Anglais : antistomach auto-antibody
Espagnol : autoanticuerpo antiestómago
Anticorps dirigé contre certains constituants antigéniques de la muqueuse du corps de l'estomac ou contre le facteur intrinsèque; est évalué pour le diagnostic de la maladie de Biermer (de M. A. Biermer, 1827 – 1892, médecin allemand) et de plusieurs maladies de la thyroïde.


Auto-anticorps antifacteur intrinsèque

Anglais : anti-intrinsic factor auto-antibody
Espagnol : autoanticuerpo antifactor intrínseco
Dans la maladie de Biermer (de M. A. Biermer, 1827 – 1892, médecin allemand), anticorps de type I dit bloquant, empêchant la fixation de la vitamine B12 sur le facteur intrinsèque et anticorps de type II dit précipitant, empêchant la fixation du complexe vitamine B12 – facteur intrinsèque sur le récepteur iléal.


Auto-anticorps antifoie

Anglais : antiliver auto-antibody
Espagnol : autoanticuerpo antihígado
Anticorps dirigé contre certains constituants antigéniques du foie, responsable de certaines cirrhoses biliaires primitives.


Auto-anticorps anti-îlot de Langerhans

Anglais : anti-Islet of Langerhans auto-antibody
Espagnol : autoanticuerpo antiislotes de Langerhans
Anticorps dirigé contre certains constituants antigéniques des cellules endocrines du pancréas. Très augmenté dans le diabète sucré, il peut servir à la détection prédictive chez des sujets sans symptômes.


Auto-anticorps anti-insuline

Anglais : anti-insulin auto-antibody
Espagnol : autoanticuerpo antiinsulina
Anticorps présent dans le diabète insulino-dépendant; sa détection a une valeur prédictive du diabète chez des sujets apparemment sains.


Auto-anticorps antimitochondrie

Anglais : antimitochondrial auto-antibody
Espagnol : autoanticuerpo antimitocondrial
Anticorps dirigé contre certains constituants des mitochondries ; signe une cirrhose biliaire primitive.


Auto-anticorps antimuscle lisse

Anglais : antismooth muscle auto-antibody
Espagnol : autoanticuerpo antimúsculo liso
Anticorps dirigé contre certains constituants du sarcoplasme des fibres musculaires lisses.


Auto-anticorps antimyéline

Anglais : antimyelin auto-antibody
Espagnol : autoanticuerpo antimielina
Anticorps dirigé contre la myéline, impliqué dans la physiopathologie de la sclérose en plaque.


Auto-anticorps antimyocarde

Synonyme(s) : anticorps anti-cœur
Anglais : ang antimyocardial auto-antibody
Espagnol : autoanticuerpo antimiocardio
Anticorps dirigé contre certains constituants antigéniques du myocarde, est évalué pour le diagnostic du syndrome de Dressler (de W. Dressler, 1890 – 1969, médecin polonais).


Auto-anticorps antinucléaire

Anglais : antinuclear auto-antibody
Espagnol : autoanticuerpo antinuclear
Famille de nombreux anticorps dirigés contre certains constituants antigéniques des noyaux cellulaires, parmi lesquels les anticorps anti-ADN.

Sont largement utilisés pour de nombreux diagnostics, par exemple lupus érythémateux disséminé, polyarthrite rhumatoïde, hépatite infectieuse, mononucléose infectieuse, certains cancers.


Auto-anticorps antipancréas

Anglais : antipancreatic auto-antibody
Espagnol : autoanticuerpo antipáncreas
Anticorps présent dans le diabète de type I.


Auto-anticorps antipeau

Anglais : antiskin auto-antibody
Espagnol : autoanticuerpo antipiel
Anticorps observé dans le vitiligo.


Auto-anticorps antirein

Synonyme(s) : anticorps anti-membrane basale
Anglais : antibasement membrane auto-antibody
Espagnol : autoanticuerpo antiriñon
Anticorps dirigé contre certains constituants antigéniques des membranes basales glomérulaires (MBG) et accessoirement tubulaires (MBT), les premiers paraissant seuls capables de posséder un pouvoir néphrotoxique.


Auto-anticorps antisurrénale

Anglais : antiadrenal auto-antibody
Espagnol : autoanticuerpo anticórtex adrenal
Anticorps dirigé contre certains constituants antigéniques des corticosurrénales, dans la maladie d'Addison (de T. Addison, 1793 – 1860, médecin et scientifique anglais).


Auto-anticorps antithyroïde

Synonyme(s) : anticorps antithyroglobuline
Anglais : antithyroid auto-antibody
Espagnol : autoanticuerpo antitiroideos
Anticorps dirigé contre certains constituants de la thyroïde ; de spécificité imparfaite, leur dosage contribue au diagnostic de maladies de la thyroïde, de l'anémie de Biermer (de M. A. Biermer, 1827 – 1892, médecin allemand), de la myasthénie.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres