Avélumab

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 24 mai 2017
n. m. (DCI). Anticorps monoclonal complètement humanisé, de type IgG1, dirigé contre le ligand de type 1 du récepteur de mort programmée, PD-L1, impliqué dans le point de contrôle immunitaire PD-1 — PD-L1 (PD-1, programmed death-1, PD-L1, programmed death ligand 1). La protéine PD-1 est exprimée à la surface de lymphocytes T et la protéine PD-L1 à la surface de certaines cellules tumorales. Lorsque ces deux protéines interagissent entre elles, elles forment un « bouclier » biochimique pour empêcher la destruction des cellules tumorales par le système immunitaire.
En inhibant l’interaction de PD-L1 avec son récepteur PD-1, l’avélumab est capable de restaurer l’activité des lymphocytes T cytotoxiques envers les cellules tumorales, via le mécanisme de cytotoxicité à médiation cellulaire dépendante des anticorps (ADCC, antibody-dependent cell-mediated cytotoxicity).

La FDA (États-Unis) a autorisé, en mars 2017, la mise sur le marché de l’avélumab pour le traitement du carcimome cellulaire métastatique de Merkel (tumeur cutanée agressive d’origine neuroendocrine), chez les adultes et les enfants âgés de plus de 12 ans.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres