Avortement

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 02 mars 2017
Anglais : abortion
Espagnol : aborto
Étymologie : latin ăbortĭum avortement
n. m. Interruption irréversible de la grossesse par destruction du produit de la conception, soit involontaire (avortement spontané), soit volontaire (avortement provoqué). L’avortement spontané est une pathologie qui peut survenir au cours d’une surveillance de la grossesse à risque. Il est d’étiologie endocrine (carence en progestatifs), par aberration chromosomique (avortement chromosomique), malformation fœtale qui rend l’œuf non-viable ou lorsqu’il se développe anormalement dans la trompe de Fallope (avortement tubaire).

Lorsqu’il est volontaire, tout en garantissant le respect de tout être humain dès le commencement de la vie, la réglementation sur l'interruption volontaire de la grossesse (IVG) autorise, en cas de nécessité, l'avortement aux femmes en état de détresse, avant la fin de la dixième semaine de grossesse. Celui-ci doit être effectué par un médecin, volontaire (la clause de conscience joue), sous certaines conditions légales (entretien préalable et en des lieux autorisés). Au-delà de ce délai, pour des motifs thérapeutiques, l'avortement peut être autorisé, sous certaines conditions précises, si le processus de la grossesse met en péril grave la santé de la mère ou si le fœtus est atteint d'une affection particulièrement grave reconnue comme incurable ; c'est alors l'interruption thérapeutique de grossesse (ITG).

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres