BCG-thérapie

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 19 janvier 2016
Anglais : BCG therapy
Espagnol : terapia BCG
Étymologie : B pour Bile (présente dans le milieu de culture) et CG, initiales des noms d'Albert Calmette, 1863-1933, médecin français bactériologiste et de Camille Guérin, 1872-1961, vétérinaire français immunologiste, grec θεραπεία therapéia soin, respect pour les parents, soins attentifs, prévenances, sollicitude, entretien, traitement, soins du corps
n. f. Traitement non spécifique du cancer localisé, non invasif de la vessie ; son mécanisme d’action est probablement en rapport avec l’inflammation vésicale qu’il provoque et fait rejeter les cellules anormales cancéreuses de la paroi vésicale, en recrutant des lymphocytes T-helper CD4+, T-cytotoxiques CD8+, des cellules NK (natural killer) et des macrophages ; elle peut générer des complications locales (pollakiurie, dysurie, hématurie), de la sphère urogénitale et systémiques (fièvre, infections).

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres