Bactérie

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 02 décembre 2016
Anglais : bacterium pl bacteria
Espagnol : bacteria
Étymologie : grec βaκτηρία baktêría bâton
n. f. Micro-organisme (de 0,3 à 2,5 µm) unicellulaire sans noyau (procaryote) dont le génome est constitué d'ADN en un seul chromosome et éventuellement d'ADN extrachromosomique porté par des plasmides. Les ribosomes comportent deux sous-unités (30S et 50S) et ont une structure différente de celle des ribosomes des cellules eucaryotes. Le cytoplasme est entouré d'une membrane (membrane plasmique) trilamellaire formée de phospholipides et renfermant des enzymes respiratoires ou impliquées dans la production d'énergie, d'où son rôle métabolique majeur. À l'extérieur, la paroi est une enveloppe rigide qui assure l'intégrité de la cellule bactérienne et est responsable de sa forme. Sa structure et sa composition permet de distinguer les bactéries à Gram négatif, les bactéries à Gram positif et les mycobactéries. En plus de ces éléments constants, certaines structures sont particulières à certaines bactéries : capsule impliquée dans le pouvoir pathogène, formée de substances polysémiques hydrophiles ; flagelles conférant la mobilité, spores qui sont des formes de résistance, pili. Division par scissiparité. Dans certains cas, est observée la reproduction sexuée (conjugaison bactérienne). Il existe de très nombreuses espèces de bactéries dont la classification (taxonomie) repose sur de nombreux critères par exemple morphologiques, chimiques, moléculaires. Saprophyte dans divers milieux naturels, commensale ou pathogène opportuniste ou obligatoire chez l'Homme, des animaux et des végétaux.

Rôle important dans l'économie générale de la nature (exemples : bactéries fixatrices d'azote), dans le monde inorganique (exemple thiobactéries oxydant le soufre réduit), par leur rôle pathogène et par leur utilisation en biotechnologie pour la biosynthèse de nombreuses substances d'intérêt thérapeutique (exemples : insuline, vaccins) ou alimentaire (exemples : les acides aminés). La classification des bactéries (délimitation des bactéries en classes, sous-classes, ordres, sous-ordres, familles, sous-familles, tribus, sous-tribus, genres, sous-genres, espèces et sous-espèces) est classiquement fondée notamment sur la morphologie, les caractéristiques nutritionnelles et biochimiques, le métabolisme, le milieu naturel, le pouvoir pathogène éventuel.
Les taxinomistes modernes privilégient les critères moléculaires : composition en bases de l’ADN, pourcentage de couples guanine – cytosine, hybridation ADN/ADN, séquençage des ARN ribosomiques, séquençage des gènes codant les ARNr, séquençage du génome entier. La comparaison de la séquence en nucléotides de l'ADNr 16S ou du génome entier permet d'évaluer le degré de parenté entre les bactéries.



Bactérie autotrophe

Anglais : autotrophic bacterium
Espagnol : bacteria autótrofa
Bactérie qui utilise le dioxyde de carbone de l'air comme seule source de carbone, l'eau fournissant l'hydrogène, les nitrates ou l'ammoniaque, l'azote, les sulfates, le soufre, les phosphates, le phosphore.


Bactérie auxotrophe

Anglais : auxotrophic bacterium
Espagnol : bacteria auxótrofa
Bactérie incapable de synthétiser un composé organique nécessaire à sa croissance. Ce composé (facteur de croissance tels qu'acides aminés essentiels, vitamines..) doit être apporté pour la croissance bactérienne. En génétique, une bactérie autotrophe est une bactérie prototrophe qui, par mutation, a perdu la capacité de synthétiser un nutriment essentiel à sa croissance.


Bactérie chimiotrophe

Anglais : chemotrophic bacterium
Espagnol : bacteria quimiótrofa
Bactérie qui tire son énergie de l'oxydation de composés chimiques soit organiques, soit inorganiques. C'est la grande majorité des bactéries. On distingue les bactéries chimiolithotrophes qui utilisent des molécules inorganiques réduites comme source d'électrons (Cf bactérie lithotrophe) et les bactéries chimio-organotrophes qui extraient les électrons et l'hydrogène de composants organiques (la plupart des bactéries non photosynthétiques) (Cf bactérie organotrophe).


Bactérie cryophile

Anglais : cynophilie bacterium
Espagnol : bacteria criófila
Bactérie qui vit et se développe à basse température (voisine de 0°C).


Bactérie hétérotrophe

Anglais : heterotrophic bacterium
Espagnol : bacteria heterótrofa
Bactérie qui utilise des molécules organiques préformées, réduites, provenant d'organismes autotrophes comme principale source de carbone.


Bactérie litotrophe

Anglais : lithotrophic bacterium
Espagnol : bacteria litótrofa
Bactérie autotrophe "mangeuse de pierre" qui utilise des substances inorganiques réduites comme source d'électrons. On distingue les bactéries photolithotrophes qui utilisent l'énergie lumineuse comme source d'énergie et les bactéries chimiolithotrophes qui utilisent une source chimique inorganique d'énergie.


Bactérie opportuniste

Anglais : opportunistic bacterium
Espagnol : bacteria oportunista
Bactérie saprophyte ou commensale qui devient pathogène pour les sujets qui l'hébergent lorsque leurs moyens de défense s'affaiblissent.


Bactérie organotrophe

Anglais : organotrophic bacterium
Espagnol : bacteria organótrofa
Bactérie hétérotrophe qui utilise des composés organiques réduits comme source d'électrons. On distingue les bactéries photo-organotrophes qui utilisent l'énergie lumineuse comme source d'énergie et les bactéries chimio-organotrophes qui utilisent une source chimique inorganique d'énergie.


Bactérie phototrophe

Anglais : phototrophic bacterium
Espagnol : bacteria fotótrofa
Bactérie qui utilise la lumière comme source d'énergie, pouvant être photolithotrophe ou photo-organotrophe.

Cf photosynthèse.


Bactérie prototrophe

Anglais : prototrophic bacterium
Espagnol : bacteria protótrofa
Bactérie capable de se multiplier sur des milieux de base et de synthétiser les éléments nécessaires à sa survie.

Cf bactérie auxotrophe.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres