Bariatrique

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 18 janvier 2016
Anglais : bariatric
Espagnol : bariatrico
Étymologie : grec βάρος báros poids, pesanteur et ἰατρικός iatrikós qui concerne les médecins ou la médecine, propre ou habile à guérir
adj. Qualifie les interventions chirurgicales dans le domaine des obésités sévères, réalisées chez des sujets présentant un indice de masse corporelle égale ou supérieure à 40. La chirurgie bariatrique fait appel à diverses techniques. Ainsi on distingue  :

1- les interventions restrictives qui réduisent l’apport alimentaire :
- Gastroplastie verticale calibrée (anglais vertical banded gastroplasty, espagnol gastroplastia vertical), création d’une poche gastrique de 15 à 30 mL se déversant dans le reste de l’estomac par une zone rétrécie calibrée. Peu pratiquée.
- Anneau gastrique ajustable (anglais adjustable gastric band sleeve, espagnol banda gástrica ajustable), création, par la pose d’un anneau de silicone autour de l’estomac, d’une petite poche gastrique se déversant via une zone rétrécie dans le reste de l’estomac. Le diamètre intérieur de la poche est modulé par un ballonnet extensible. Se pratique sous laparoscopie.
- Gastrectomie en manchon (anglais sleeve gastrectomy, espagnol gastrectomía en manga laparoscópica), intervention consistant à tubuliser l’estomac en réalisant une gastrectomie de toute la grande courbure de l’estomac de l’angle oeso-cardio-tubérositaire jusqu’à l’antre. Intervention qui a comme principal inconvénient d’être définitive et irréversible, mais qui présente l’avantage d’être de réalisation technique relativement simple sous laparoscopie. Son efficacité sur la perte de poids semble due aussi à la perte de la ghréline, hormone de la faim.

2- les interventions malabsorptives :
- Court-circuit jéjuno-iléal (anglais jejunoileal bypass, espagnol derivación yeyuno ileal), technique consistant à anastomoser le jéjunum proximal (30 cms) à l’iléon terminal (10 cms), excluant la majeure partie de l’intestin grêle du flux alimentaire. Technique abandonnée car trop de complications métaboliques .
- Diversion biliopancréatique (anglais biliopancreatic diversion, espagnol derivación biliopancreática), intervention consistant à réséquer une partie de l’estomac, puis à réaliser un court circuit digestif limitant aux derniers 75 centimètres de l’intestin grêle le contact entre les aliments et les sécrétions biliopancréatiques, réduisant ainsi la digestion et l’absorption des lipides et des protides. Peu pratiquée en France.

3- les interventions mixtes : Court-circuit gastrique (synonyme by-pass gastrique, anglais gastric bypass surgery, espagnol bypass gástrico), technique restrictive et malabsorptive permettant, grâce à un court-circuit d’une partie de l’estomac et de l’intestin, de diminuer à la fois la quantité d’aliments ingérés et leur assimilation par l’organisme. Les aliments vont directement dans la partie moyenne de l’intestin grêle et sont donc assimilés en moindres quantités. D'autres techniques dérivées du même principe existent.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres