Beer-Lambert-Bouguer (loi de)

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016
Anglais : Beer-Lambert law
Espagnol : ley de Beer-Lambert
Étymologie : de A. Beer, 1825 – 1863, astronome et physicien alsacien, de J. H. Lambert, 1728 – 177, physicien et astronome allemand et de P. Bouguer, 1698 – 1758, professeur d’hydrographie du roi de France
L’absorbance A d’un composé en phase gazeuse ou en solution est directement proportionnelle à sa concentration C et à la longueur du trajet optique b. Le coefficient de proportionnalité ε s’appelle coefficient d’absorption et est appelé coefficient d'absorption molaire lorsque la concentration est exprimée en mole par litre. (Cf absorbance, coefficient et intensité radiante).
A = ε C b avec A = log (Po / P) ou A = log (Io / I), où Po est la puissance radiante de la radiation incidente et P celle de la radiation transmise.

Traditionnellement, loi exprimée en termes d'intensité radiante incidente I0 et transmise I à la place de la puissance radiante, terme recommandé maintenant. Ne peut être appliquée que si les espèces absorbantes sont indépendantes les unes des autres (solutions suffisamment diluées), le milieu suffisamment uniforme, avec une lumière incidente parallèle et monochromatique. Cette loi a donné lieu et donne lieu à un nombre considérable d’applications.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres