Benzylidène-camphre

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 23 mars 2017
Benzylidène-camphre

Anglais : benzylidenecamphor
Espagnol : bencilideno canfor
Étymologie : du mot benzoin substance résineuse extraite de Styrax benzoin, arbre de Sumatra, utilisée dans la préparation de l’acide benzoïque ; moyen français (de 1340 à 1611) benjoin, grec ὕλη húlê bois, matière, suffixe –idène insaturation, persan كافور, kāfūr, étymologiquement apparenté au sanscrit कर्पुर karpura camphre
n. m. Substance qui figure, ainsi que ses dérivés (4-méthyl-benzylidènecamphor, camphorbenzalkonium-méthosulfate, benzylidènecamphor sulfonique acide, polyacrylométhylbenzylidènecamphor, téraphtalydènedicamphor sulfonique acide), sur la liste positive des filtres ultraviolets autorisés dans les produits cosmétiques constituant l’annexe VI du Règlement européen des produits cosmétiques.

Selon leur nature chimique, la concentration maximale à utiliser varie de 2 à 6 %. Ce sont des photoprotecteurs UVB, à l’exception du téraphtalydène qui est un photoprotecteur UVA court et long.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres