Brigatinib

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 20 août 2017
n. m. (DCI). Inhibiteur des fonctions tyrosine kinase à la fois du lymphome anaplasique ALK (Anaplastic lymphoma kinase) et du récepteur du facteur de croissance épidermique EGFR (Epidermal growth factor receptor).
Le gène codant la kinase ALK a été identifié comme le résultat d’un réarrangement chromosomique au sein des lymphomes à grandes cellules anaplasiques ALCL (Anaplastic large cell lymphoma). Une expression anormale du gène induit la cancérogenèse dans certains cancers du poumon non à petites cellules, dans certains neuroblastomes et dans les lymphomes à grandes cellules.
Le brigatinib peut être actif dans des cellules cancéreuses résistantes à l’osimertinib caractérisées par la mutation C797S de l’EGFR. Il est coprescrit avec un anticorps monoclonal (cétuximab ou panitumumab) qui cible également l’EGFR.

Indiqué pour le traitement de patients atteints de cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC), métastatique ou en progression, ou de patients intolérants au crizotinib), dont les cellules sont dites « ALK-positives ».

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres