Bronchodilatateur

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 25 mars 2017
Anglais : bronchodilator.
Espagnol : broncodilatador.
Étymologie : grec βρόγχια brónkhia conduit prolongeant la trachée, latin dīlātātŏr celui qui étend, qui dilate
adj. et n. m. Qualifie ou désigne une substance provoquant une relaxation des muscles bronchiques, l’augmentation du diamètre des bronches et permet ainsi d’accroitre le débit aérien. Les bronchodilatateurs comprennent:
  1. des agonistes spécifiques des récepteurs bêta-2 adrénergiques des muscles lisses des bronches, à action rapide et brève (par exemple salbutamol, terbutaline) ou prolongée (par exemple formotérol, salmétérol ), administrés sous forme inhalée (dans ce cas pratiquement dépourvus d’effets cardiovasculaires), en injectable SC ou IV ou orale à action prolongée
  2. des anticholinergiques (par exemple ipratropium, tiotropium) à action rapide sur les récepteurs muscariniques bronchoconstricteurs et pro-inflammatoires, administrés en inhalation, seuls ou associés à un bêta-2 stimulant
  3. les bases xanthiques (théophylline et dérivés) et les inhibiteurs spécifiques des phosphodiestérases de type IV (par exemple roflumilast) agissant sur la contraction des cellules musculaires lisses bronchiques et sur l’inflammation.

Les substances à action prolongée sont indiquées dans le traitement préventif de l’asthme et dans le traitement de la bronchite chronique obstructive. Dans ce cas on utilise fréquemment un bêta-2 stimulant associé à un corticoïde inhalé. Les substances à action rapide sont indiquées dans le traitement de la crise d’asthme.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres