Broyage

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016
Anglais : grinding.
Espagnol : molienda ou trituración.
Étymologie : haut allemand brehhan casser.
n. m. Terme couramment employé pour désigner l’ensemble des opérations permettant de fragmenter des solides. Englobe les termes de concassage (broyage grossier), pulvérisation (broyage intermédiaire et fin) voire micronisation (broyage ultra-fin). Réalisé à l’aide de différents types de broyeurs, le broyage met en œuvre plusieurs mécanismes tels que percussion, section, attrition, cisaillement.

Il se traduit par une augmentation de l’aire spécifique et a de ce fait, en pharmacie, une incidence sur la lyodisponibilité ainsi que sur la biodisponibilité d’une substance. La poudre obtenue par broyage subit généralement un tamisage. Dans le langage courant, le terme « pulvérisation» est souvent considéré comme synonyme de « broyage intermédiaire et fin ». On rencontre également le terme « porphyrisation », opération qui consiste à réduire une substance en poudre très fine.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres