Buprénorphine

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 06 octobre 2019


Pharmacognosie



Buprénorphine.

Anglais : buprenorphine
Espagnol : buprenorfina
n. f. (DCI). Dérivé morphinique obtenu par hémisynthèse à partir de la thébaïne ; agoniste partiel des récepteurs opioïdes μ. Puissant analgésique morphinique.

Inscrite à la Pharmacopée Européenne, monographies 07/2009, 1180 et 1181 (chlorhydrate de).

La buprénorphine, sous forme de chlorhydrate, est indiquée (voie parentérale ou sublinguale) dans la prise en charge des douleurs intenses postopératoires ou d’origine néoplasique ; cet usage de la buprénorphine, antalgique majeur, doit être réservé aux situations nécessitant une sédation rapide et efficace d'une douleur intense.
Également emploi (selon la forme galénique, par voie sublinguale [comprimé sublingual] ou en dépôt sur la langue [lyophilisat oral]), pour le traitement substitutif de la dépendance aux opiacés, notamment à l’héroïne, dans le cadre d’une thérapeutique globale de prise en charge médicale, sociale et psychologique ; ce traitement est réservé aux adultes et adolescents de plus de 15 ans, volontaires pour recevoir un traitement de la dépendance aux opioïdes. Une association de buprénorphine et de naloxone est également disponible dans la même indication ; la présence de naloxone a pour objet d’empêcher un détournement de l’usage du produit par voie IV.


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres