Burkholderia

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016
Étymologie : de W. H. Burkholder, 1891 – 1983, Américain, pathologiste des plantes
Genre de bacilles à Gram négatif non fermentaires, présents dans l’environnement et renfermant des espèces pathogènes pour l’homme, l’animal ou les plantes. Autrefois inclus dans le genre Pseudomonas.


Burkholderia cepacia

Type le plus fréquemment isolé chez l’homme; cultive sur milieu ordinaire à 30 °C en 48 heures. Mobile, possède de grandes capacités métaboliques d’adaptation.


Burkholderia gladioli

Bacille pouvant être phytopathogène (glaïeul, oignon, champignons), mais exceptionnellement responsable d’infection humaine. Mobile, réaction d’oxydase négative.


Burkholderia mallei

Agent de la morve, maladie équine exceptionnellement transmissible à l’homme vivant au contact rapproché des chevaux; subsiste en Asie et au Moyen Orient. Seule espèce immobile.


Burkholderia pseudomallei

Synonyme(s) : bacille de Whitmore
Bacille présent dans l’eau et le sol, responsable de la mélioïdose, pathologie contractée par contact cutané ou par inhalation de la bactérie. Expression clinique polymorphe généralement grave (bactériémie, atteintes viscérales) pouvant entraîner le décès. Mobile, réaction d’oxydase positive.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres