Buséréline

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 13 janvier 2017
n. f. (DCI). 5-oxo-L-prolyl-L-histidyl-L-tryptophyl-L-séryl-L-tyrosyl-D-O-tert-butylséryl-L-leucyl-L-arginyl-L-prolin-éthylamid.
Nonapeptide de synthèse analogue de la gonadolibérine (GnRH, gonadotropin releasing hormone) ; le décapeptide hypothalamique naturel est responsable de la synthèse, du stockage et de la sécrétion des gonadotrophines FSH et LH. En prescription chronique, la buséréline bloque l'action des gonadotrophines et la sécrétion des hormones ovariennes et testiculaires.

Inscrite à la Pharmacopée Européenne (monographie 01/2016, 1077).

Utilisée, par voie nasale ou parentérale, pour le traitement du cancer de la prostate, car elle diminue la concentration de testostérone. Indiquée également dans le traitement de l’endométriose pour réduire la concentration d’œstrogène. Les effets secondaires incluent des bouffées de chaleur, la constipation, un dysfonctionnement érectile, des nausées et vomissements, une pilosité excessive (chez les femmes), une réduction de la libido.
Peu prescrite, a été retirée du commerce en 2016.


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres