Canal-rhodopsine

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 01 février 2016
Anglais : channelrhodopsin
Espagnol : canalrodopsina
Allemand : Kanalrhodopsine
Étymologie : latin cănālis tube, tuyau, conduit d’eau, canal, grec ῤόδον rhódon rose (fleur) et ὢψις ồpsis vue, suffixe –ine
n. f. Sous-famille de rhodopsines présentes dans les algues vertes unicellulaires. Identifiées dans Chlamydomonas reinhardtii, la canal-rhodopsine-1 (ChR1) et la canal-rhodopsine-2 (ChR2) ont une structure semblable à celle des autres rhodopsines et fonctionnent comme des canaux ioniques sous l’effet de la lumière. La canal-rhodopsine-2 (type sauvage) absorbe la lumière bleue avec une longueur d’onde de 480 nm. L’absorption d’un photon par le complexe ChR2 – rétinal provoque le changement conformationnel de la forme tout-trans vers la forme 11-cis, ce qui permet l’ouverture du pore accessible aux ions H+, Na+, K+ et Ca2+. En quelques millisecondes, le rétinal retourne à son état relaxé et provoque la fermeture du pore.

Les canal-rhodopsines sont devenues des outils très performants avec la technique optogénétique et avec la construction, par ingénierie génétique, de nouvelles protéines fluorescentes à différentes longueurs d’onde d’excitation, et donc avec des couleurs variées du bleu au jaune. Cf rhodopsine, optogénétique.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres