Cannabidiol

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 15 décembre 2017


Pharmacognosie



Cannabidiol.

Anglais : cannabidiol
Espagnol : cannabidiol
n. m. (DCI). Cannabinoïde naturel (phytocannabinoïde) de nature terpénophénolique, dénué de propriétés psychoactives, présent dans les feuilles et les bractées du chanvre (Cannabis sativa L., Cannabaceae). Agissant sur de multiples cibles, il manifeste de nombreuses propriétés pharmacologiques dominées par des effets anticonvulsivants, antiépileptiques, neuroprotecteurs, relaxants musculaires, anxiolytiques. À partir d’un chimiotype sélectionné de chanvre, préparation d’un extrait renfermant presque exclusivement un mélange (nabiximols, nom adopté aux États-Unis) à parties égales de cannabidiol (abréviation CBD) et de tétrahydrocannabinol (THC).

Emploi du nabiximols sous forme d’un spray oral dans certains pays, en traitement de symptômes liés à la sclérose en plaques, notamment la spasticité (en France, AMM accordée dans cette indication en janvier 2014 avec mise en place prévue d’un suivi en matière de pharmacovigilance et d’addictovigilance ; non encore commercialisé en novembre 2017, mais disponible dans d’autres pays).
Emploi du cannabidiol, avec le statut de médicament orphelin, dans plusieurs indications, en particulier dans des formes graves d’épilepsie infantile : prévention et traitement de la maladie du greffon contre l'hôte (=
GVHD pour graft-versus-host disease) ; également dans le traitement du syndrome de Dravet, de celui de Lennox-Gastaut, de celui de West, de la sclérose tubéreuse de Bourneville et dans l'asphyxie périnatale.
Une association de dronabinol et de cannabidiol bénéficie depuis 2015 du statut de médicament orphelin dans le gliome. Études en cours dans d’autres indications (douleurs cancéreuses...).
Un autre phytocannabinoïde non psychoactif, la cannabidivarine (abréviation CBDV), dont la structure est proche de celle du cannabidiol (une chaîne propyle en lieu et place de la chaîne pentyle du cannabidiol), a été désigné médicament orphelin en octobre 2017 pour le traitement du syndrome de Rett.
Sur le modèle structural du cannabidiol ont été conçues des molécules synthétiques présentant une meilleure biodisponibilité par voie orale et une sécurité d'emploi accrue, en cours d'évaluation pour le traitement de l'encéphalopathie hépatique.
Cf cannabinoïde, tétrahydrocannabinol.


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres