Capsule

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016
Anglais : capsule
Espagnol : cápsula
Étymologie : latin capsŭla petite boîte, coffret
n. f. Nom donné à diverses enveloppes ou récipients ; coiffe recouvrant le bouchon ou le goulot d'une bouteille.



Anatomie



Membrane fibreuse entourant un organe ou une articulation et jouant un rôle protecteur. Exemple: la capsule de Glisson qui entoure le foie et la capsule rénale.


Biologie



Constituant le plus superficiel de certaines bactéries généralement composé de plusieurs glucides acides (oses), parfois aussi de nature protéique. Non fixée solidement à la bactérie, peut se retrouver à l’état soluble dans les liquides de l’organisme. Joue un rôle important chez les bactéries associées à des cellules animales ou végétales. Favorise l’adhérence de la bactérie à un support par exemple Vibrio cholerae à la bordure en brosse des cellules intestinales.

Rôle dans le pouvoir pathogène des bactéries, car empêche leur phagocytose par les macrophages. Pourvue de propriétés antigéniques, entre dans la composition de certains vaccins et permet le sérotypage.

Capsule proligère

Anglais : proligerous capsule
Espagnol : cápsula prolígera
Petite vésicule secondaire du kyste hydatique issue de la membrane proligère et contenant des protoscolex d’Echinococcus granulosus (cestode).


Botanique



Fruit sec déhiscent comportant plusieurs carpelles soudés et pouvant contenir un nombre variable de graines. On distingue plusieurs variétés selon l’origine (ovaire simple ou composé) et le mode d’ouverture ; par exemple la déhiscence peut être suturale (capsule septicide, digitale), dorsale (capsule loculicide, tulipe) ou paraplacentaire (capsule paraplacentaire, orchidées). Elle est destinée à faciliter la dissémination des graines. La capsule est aussi le sporange des mousses.


Chimie



Petit récipient évasé en porcelaine de verre ou métal utilisé pour des opérations de transformations par chauffage, fusion et évaporation.

La porcelaine est préférée lorsque ce traitement se fait en milieu alcalin. Le platine est choisi pour des attaques des réactifs chimiques très agressifs.

Capsule antigrimpante

Anglais : anticlimbing capsule
Espagnol : cápsula antiderrame
Capsule hémisphérique destinée à effectuer des cristallisations et munie d’un rebord en cavet (moulure concave dont le profil est d’un quart de cercle) afin d’éviter que la liqueur-mère ne le franchisse.


Pharmacie galénique



Selon la Pharmacopée européenne, forme galénique solide constituée d’une enveloppe dure ou molle, de forme et de capacité variables, contenant généralement une dose unitaire de substance(s) active(s). L’enveloppe est à base de gélatine ou d’autres substances dont la consistance peut être adaptée par addition par exemple de glycérol ou de sorbitol. D’autres excipients tels que des agents tensioactifs, des conservateurs antimicrobiens, des édulcorants, des colorants autorisés par l’Autorité compétente et des aromatisants peuvent être ajoutés. Le contenu des capsules peut être solide, liquide ou pâteux. Il est constitué d’une ou plusieurs substances actives additionnées ou non d’excipients appropriés. Le contenu ne doit pas provoquer de détérioration de l’enveloppe.

La libération du contenu est assurée, dans le cas d’une administration orale, par l’altération de l’enveloppe que provoquent les sucs digestifs. A la Pharmacopée européenne, les cachets sont inclus dans la monographie des capsules.
Historique : Premières descriptions d’une capsule de gélatine d’une seule pièce par l’étudiant en pharmacie F. Mothes et pharmacien J. Dublanc dans un brevet français de 1834, d’une capsule de deux pièces emboîtables par J. C. Lehuby dans un brevet français de 1846 et par J. Murdoch dans un brevet anglais de 1847, et enfin d’une capsule de gélatine molle avec glycérol par R. Taetz dans un brevet français de 1875 et par Detenhoff en 1878.

Capsule buccale

Capsule à enveloppe molle destinée à être mâchée ou sucée.


Capsule entérique

Cf capsule gastro-résistante


Capsule à enveloppe dure

Synonyme(s) : gélule
Anglais : hard capsule
Espagnol : cápsula dura
Capsule cylindrique faite de deux parties à fond hémisphérique, ouvertes à une extrémité et s’emboîtant l’une dans l’autre. Le contenu est généralement solide : poudre, granulé.

La fermeture peut être renforcée par des moyens appropriés.


Capsule à enveloppe molle

Anglais : soft capsule
Espagnol : cápsula blanda
Capsule de formes variées comportant une enveloppe faite d’une seule partie et plus épaisse que celle des gélules. Le contenu est liquide (solution, dispersion) ou pâteux.

L’enveloppe peut parfois contenir une substance active.


Capsule pour exploration endoscopique

Cf vidéocapsule


Capsule gastro-résistante

Anglais : gastro-resistant capsule
Espagnol : cápsula gastrorresistente
Capsule à libération retardée destinée à résister au suc gastrique et à libérer la ou les substances actives dans le suc intestinal.

Préparée en remplissant une capsule avec un granulé ou une poudre déjà recouverts d’un enrobage gastro-résistant ou en recouvrant une capsule dure ou molle d’une enveloppe gastro-résistante (capsule entérique).


Capsule à libération modifiée

Anglais : modified release capsule
Espagnol : cápsula de liberación modificada
Système de délivrance de médicaments (SDM) à libération modifiée fait d’une capsule à enveloppe dure ou molle dont le contenu ou l’enveloppe sont préparés avec des excipients spéciaux ou par des procédés particuliers visant à modifier la vitesse, le lieu ou le moment de la libération de la ou des substances actives.

Les capsules à libération modifiée comprennent les capsules à libération prolongée et à libération retardée.


Capsule rectale

Capsule à enveloppe molle, allongée et lisse pouvant être recouverte d’un enrobage lubrifiant pour faciliter l’administration par voie rectale.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres