Carraghénane

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016


Pharmacie galénique - Pharmacognosie



Synonyme(s) : carraghénate ou carragénine
Anglais : carrageenan
Espagnol : carragenano
Étymologie : du nom de l'algue carragaheen, suffixe -ane
n. m. Nom générique désignant des polysaccharides hétérogènes linéaires constitués d’unités de D-galactose et de 3,6-anhydro-D-galactose diversement sulfatés, obtenus à partir de diverses algues Rhodophyceae. Sept types de carraghénanes sont connus (ι, κ, λ, μ, υ, τ, ξ), différant par la nature des enchaînements mais présentant toujours une forte affinité pour l’eau. Les plus importants sur le plan industriel sont : d’une part les carraghénanes κ et ι, à propriétés gélifiantes et produits principalement en Asie du sud-est et en Tanzanie à partir des espèces Kappaphycus alvarezii (= Eucheuma cottonii), Solieriaceae pour le type κ et Eucheuma denticulatum (= Eucheuma spinosum), Solieriaceae pour le type ι ; d’autre part les carraghénanes λ, à propriétés épaississantes et produits principalement à partir de différentes espèces des genres Chondrus et Gigartina, Gigartinaceae.

Les carraghénanes sont inscrits à la Pharmacopée Européenne (monographie 04/2015, 2138).

Les carraghénanes, sous forme de différents sels, sont très largement utilisés pour leurs propriétés viscosifiantes à faible concentration. Ils ne sont ni absorbés ni dégradés dans l’intestin. Ce sont essentiellement des agents gélifiants, émulsifiants ou stabilisants de suspensions, utilisés dans les préparations pharmaceutiques non parentérales (gels, crèmes, lotions, suspensions, comprimés…) et comme additifs alimentaires (carraghénanes ι et κ, E407). Les carraghénanes, sous l’appellation de carragénine, sont utilisés comme inducteurs de la réponse inflammatoire en pharmacologie expérimentale animale.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres