Cheynes-Stockes (respiration de)

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 19 janvier 2016
Anglais : Cheyne-Stockes respiration
Espagnol : respiración de Cheyne-Stockes
Étymologie : de J. Cheyne, 1777 – 1836, médecin britannique et de W. Stokes, 1804 – 1878, médecin irlandais
n. f. Rythme anormal de la respiration s’installant en compensation de modifications des pressions partielles en oxygène (pO2) et en dioxyde de carbone (pCO2) qui modifient la régulation nerveuse de la respiration. Elle est caractérisée par une alternance de séquences d’hyperpnée d’abord superficielle et lente puis profonde et rapide, avec des pauses d’apnées de 15 à 20 secondes.

La respiration de Cheyne – Stockes (RCS) s’installe au cours d’acidoses, d’insuffisance rénale aiguë, d’insuffisance cardiaque chronique congestive ou lors de certaines intoxications (morphine). Sa physiopathologie est voisine de celle de l’apnée du sommeil.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres