Chrome (Cr)

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016
Anglais : chromium
Espagnol : cromo
Allemand : Chrom
Étymologie : grec χρῶμα chrôma couleur
n. m. [math]{}^{51.996}_{24}\mathrm{Cr}[/math], Élément de la colonne 6 (VIA) et de la quatrième période de la classification périodique. Métal de la première série des métaux de transition. Possède les états d’oxydation (0), (+II), (+III), (+IV), (+V) et (+VI). Les plus importants sont les états (+ II), auquel correspondent les ions chromeux Cr2+ trés réducteurs et surtout les états (+III) auquel correspondent les ions chromiques Cr3+ et (+VI) dont les représentants sont l’acide chromique H2CrO4, l’ion chromate acide HCrO4-, les ions chromate CrO42- et dichromate Cr2O72-. À noter que l’ion Cr6+ n’existe pas. Le chrome (+VI) présente une certaine tendance à la polymérisation comme l’indique l’équilibre : Cr2O72- + H2O <=> 2 HcrO4-. Il y a lieu aussi de considérer les équilibres acide-base relatifs à l’acide chromique. Grosso modo, pour une concentration supérieure à 10-2 mol L-1 et un pH situé entre 1 et 6,5, le chrome à l’état d’oxydation (+VI) est essentiellement sous forme de dichromate.

À noter que certains sels chromiques dérivés de l’ion Cr3+ sont administrés, en thérapeutique, comme oligoéléments. On utilise aussi l’alun de chrome, K2SO4, Cr2 (SO4)3, 24 H20, comme sclérosant vasculaire ainsi que l’édétate de 51Cr en diagnostic radiologique.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres