Coefficient

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 06 février 2018
Anglais : coefficient
Espagnol : coeficiente
Étymologie : latin cum ensemble et facĕre faire
n. m. Facteur multiplicatif ou rapport appliqué à une quantité quelconque.



Chimie analytique



Coefficient d’absorption molaire

Synonyme(s) : coefficient d’extinction molaire
Anglais : molar absorption coefficient ou molar extinction coefficient
Espagnol : coeficiente de absorción molar
Absorbance par cm de trajet optique de la cellule de mesure et pour une concentration de 1 mol L-1 de la substance absorbante. Symbole ε
Est défini d’après la loi de Beer-Lambert-Bouguer par l’expression : ε = À /Cl où A est l’absorbance (sans unité), C la concentration de la substance (mol L-1) et l la longueur du trajet optique (cm). ε est une constante pour un composé, un solvant et une radiation monochromatique donnés.
L’enregistrement de la variation de ε avec la longueur d'onde de la radiation constitue un spectre.

Cf loi de Beer-Lambert-Bouguer.

Coefficient d’activité

Anglais : activity coefficient
Espagnol : coeficiente de actividad
Rapport entre l’activité d’une espèce a et sa concentration C (γ = a/C). Symbole γ.

Faux coefficient de proportionnalité, car ce n’est pas une constante, il varie avec la force ionique de la solution. Permet le calcul de l’activité d’une espèce à partir de sa concentration. Gros intérêt pour l’obtention de l’activité des ions par ailleurs inaccessible, car γ est alors calculable à l’aide des équations de Debye et Huckel dans certaines conditions de force ionique.


Coefficient de distribution

Anglais : distribution ratio, distribution coefficient
Espagnol : coeficiente de distribución
Grandeur analogue au coefficient de partage mais tenant compte des divers équilibres acide-base auxquels le soluté donne lieu dans chacune des phases (dissolution).


Coefficient de distribution massique (Dm)

Synonyme(s) : facteur de capacité (désuet)
Anglais : mass distribution coefficient
Espagnol : coeficiente de distribución de masas
En chromatographie, quantité de substance dans la phase stationnaire rapportée à la quantité de substance dissoute dans la phase mobile Dm = K Vs/Vm avec K coefficient de distribution à l’équilibre, Vs volume de la phase stationnaire et Vm volume de la phase mobile.

Il peut être calculé à partir d’un chromatogramme comme suit : Dm= (tR – t0) / t0 avec tR = temps de rétention du composé et t0 = temps d’élution d’un composé non retenu. Cf facteur de rétention.


Coefficient d’extinction molaire

Anglais : molar extinction coefficient
Espagnol : coeficiente de extinción molar
Nom originel du coefficient d’absorption molaire.


Coefficient d’interférence ou de sélectivité

Anglais : selectivity coefficient, interference coefficient
Espagnol : coeficiente de selectividad
Terme utilisé dans le contexte de la chromatographie d’échange d’ions. Coefficient traduisant le terme de l’équilibre de l’échange de deux ions entre l’échangeur d’ions (phase stationnaire) et la solution. Quantifie la capacité d’un échangeur d’ions de sélectionner un ion dans une solution.


Coefficient de partage

Anglais : partition coefficient, partition ratio
Espagnol : coeficiente de reparto, coeficiente de partición
Grandeur thermodynamique positionnant l’équilibre de partage d’un soluté entre deux solvants non miscibles. Symbole K, λ ou P

À l’équilibre, le rapport des activités du soluté dans les deux phases est une constante, à une température donnée, appelée coefficient de partage. Le coefficient de partage est très utilisé pour établir les relations quantitatives structure chimique-activité pharmacologique.


Coefficient de partage conditionnel

Anglais : conditional distribution ratio
Espagnol : coeficiente de reparto condicional
Coefficient de distribution tenant compte non seulement des équilibres acide-base en solution aqueuse, mais aussi d’autres équilibres tels que, par exemple, une dimérisation dans l’une des phases, ainsi que d'un certain nombre d'autres conditions expérimentales :force ionique, présence d’autres solutés.


Coefficient de sécurité

Anglais : security level
Espagnol : nivel de securidad
Facteur déterminant la probabilité pour que la valeur vraie d’une grandeur se situe dans un intervalle donné.


Coefficient de volatilisation

Synonyme(s) : volatilité relative
Anglais : relative volatility coefficient
Espagnol : coeficiente de volatilización
Paramètre qui conditionne la réussite d’une distillation et détermine la proportionnalité entre les fractions molaires du composé à séparer dans les phases liquide et vapeur, vérifiée lorsque l’équilibre de partage liquide/vapeur est atteint.

Cf distillation.



Statistiques



Coefficient de corrélation

Anglais : correlation coefficient
Espagnol : coeficiente de correlación
Indice mesurant le degré de liaison entre deux variables. Symbole r
Dans le cas, où l’on teste l’hypothèse selon laquelle le lien logique entre deux variables est une relation linéaire du type y = a + bx, son coefficient de corrélation r est donné par l’expression :
r = Σ (x – x barre)(y – y barre)/[ Σ(x – x barre)2 Σ(y – y barre)2 ]1/2 où x et y sont les deux variables et x barre et y barre leurs valeurs moyennes. Les sommes sont étendues à tous les couples de variables xi,yi.

Coefficient de détermination

Anglais : determination coefficient
Espagnol : coeficiente de determinación
En statistiques, carré du coefficient de corrélation. Symbole r2.


Coefficient p

Cf valeur p.


Coefficient de régression

Anglais : regression coefficient
Espagnol : coeficiente de regresión lineal
Notion statistique intervenant dans le domaine de la validation d’une méthode d’analyse. Elle constitue un prolongement de celle de coefficient de corrélation.

S’applique au cas simple du test de l’hypothèse d’une relation linéaire du type y = a + bx, entre la variable indépendante x dite indépendante ou explicative et celle, dépendante, y dite aussi expliquée. Permet de préciser la relation linéaire décelée par le calcul du coefficient de corrélation. Le coefficient de régression est la pente b de la relation linéaire. Sa valeur est donnée par la relation :
b = Σ(xi – x barre)(yi – y barre) / Σ(xi – x barre)2 et celle de l’ordonnée à l’origine a par a = y barre – bx où x barre et y barre sont les valeurs moyennes des deux variables.
Les sommes sont étendues à tous les couples xi,yi. Les valeurs b et a sont obtenues par voie mathématique en minimisant la fonction Q suivante, dite de moindres carrés :Q = Σ[yi – (a + bxi)]2. Le calcul donne Qmin = Σ (yi – y barre)2 – b2 Σ (xi – x barre)2. Cette dernière relation permet de discerner deux cas extrêmes :
  1. La somme à droite du signe égal est nulle. Tous les points expérimentaux tombent sur la droite. L’hypothèse est certitude.
  2. La somme Σ (xi – x barre)2 est nulle. y est indépendante de x.


Coefficient de variation (CV)

Synonyme(s) : écart-type relatif
Anglais : relative standard déviation
Espagnol : coeficiente de variación
Caractéristique d’une série de valeurs exprimée par son écart-type rapporté à la moyenne de ces valeurs et exprimé en pourcentage et en valeur absolue.
CV = 100s / x barre où s est l’écart-type de la série de mesures et x barre la valeur moyenne de la population.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres