Collagène

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 16 décembre 2017
Anglais : collagen
Espagnol : colágeno
Allemand : Kollagen
Étymologie : grec κόλλα kólla gomme, colle et γένος génos naissance, origine, descendance, race, famille, parenté
n. m. Nom d'une très grande famille de protéines fibreuses sécrétées majoritairement par les cellules des tissus conjonctifs, ayant en commun une forte proportion de proline et de glycine et une structure à trois brins (chaîne alpha) enroulés les uns autour des autres en une superhélice régulière. On distingue 3 types principaux. Tous sont synthétisés dans la cellule sous forme de procollagène. les dernières étapes sont extracellulaires et sont spécifiques des divers types cités :
  1. les collagènes fibrillaires présents dans la matrice extracellulaire dont le collagène de type I présent préférentiellement dans l'os et le cartilage. Les procollagènes sont transformés en molécules de collagène par des modifications post-traductionnelles et par l’établissement de liaisons covalentes entre les fibrilles pour former les fibres. Cet ensemble assure la résistance mécanique du collagène.
  2. les collagènes associés aux collagènes fibrillaires, types IX et XII.
  3. Les collagènes formant des réseaux tridimensionnels non organisés en fibrilles par suite de ruptures régulières dans la chaîne alpha et dont le type même est le collagène de type IV de la lame basale.

En cosmétologie, du fait de son caractère filmogène hydrophile, le collagène est utilisé comme hydratant, voire tenseur et raffermisseur. De nombreuses variétés existent : collagène natif, atélocollagène, collagène insoluble, hydrolysat de collagène… Biodégradable, il est aussi utilisé comme produit de comblement des rides, par voie sous-cutanée, mais dans ce cas, n’entre plus dans le domaine cosmétique.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres