Collyre

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016
Anglais : eye drop
Espagnol : colirio
Étymologie : grec κολλύρον kollúron emplâtre pour le mal d’yeux, diminutif de κολλύρα kollúra sorte de petit pain ovale, latin collȳrĭum sorte d’onguent, collyre
n. m. Solution, suspension ou émulsion (Pharmacopée européenne) stérile, aqueuse ou huileuse, contenant une ou plusieurs substances actives, destinée à l’instillation oculaire. Pression osmotique et pH sont adaptés afin de permettre une bonne tolérance.

Les préparations aqueuses conditionnées en récipients multidoses contiennent un conservateur antimicrobien sauf si la préparation présente elle-même des propriétés antimicrobiennes adéquates. Si le collyre ne contient pas de conservateur antimicrobien, il est conditionné en récipient unidose ou en récipient multidose empêchant la contamination microbienne du contenu (après ouverture) en le délivrant à travers une membrane filtrante de porosité 0,2 μm ou en empêchant l’air de pénétrer dans le conditionnement. Les collyres sans conservateur sont particulièrement indiqués dans le traitement du glaucome, de la sécheresse oculaire et de l’allergie.


Collyre à libération prolongée

Anglais : long acting drop
Espagnol : colirio de liberación prolongada
Collyre contenant, par exemple, un excipient destiné à augmenter la viscosité de la formulation (afin d’accroître le temps de contact de la substance active avec l’œil) et à réduire le nombre des instillations.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres