Conscience

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016
Anglais : consciousness
Espagnol : conciencia
Étymologie : latin conscĭentĭa connaissance, sentiment intime
n. f. En morale, jugement de valeur sur ses propres actes, d’où le sentiment du bien et du mal par référence à une morale et l’expression « cas de conscience ».



Droit



Disposition juridique particulière (clause de conscience) permettant éventuellement, lorsqu’elle est invoquée, à une personne de s’exonérer de certaines contraintes imposées par la loi ou de s’abstenir de certaines actions au motif que celles-ci sont contraires à la conception personnelle du bien et du mal que lui dicte sa conscience.

Elle concerne souvent les professionnels de la santé. Et peut être parfois reconnue expressément par la loi comme un droit, exemple loi sur l’I.V.G. Le bien-fondé de la clause de conscience peut être éventuellement soumis à l’appréciation des tribunaux.


Neurosciences



Ensemble des capacités de percevoir ses propres activités psychiques, réponses sensorielles et perceptions du monde externe, constructions mentales et activités idéatoires, états émotionnels et motivationnels ainsi que ses actions.

L’évolution des recherches en neuropsychologie réduit l’opposition entre conscience et inconscience et décrit une vie mentale inconsciente très riche et qui tente de préciser les spécificités propres à la cognition consciente.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres