Contamination

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016
Anglais : contamination
Espagnol : contaminación
Étymologie : latin contāmĭnātĭo souillure, mal , maladie
n. f. Souillure d’un milieu inerte ou d’un organisme vivant par un élément étranger.



Bactériologie



Contamination microbienne

Anglais : microbial
Espagnol : contaminación microbiana
En médecine, envahissement d’un organisme (exemples: cellule, homme, animal) ou d’un environnement (exemples: air, surface, rivière) par des germes pathogènes (bacilles, parasites, virus) ou toute substance responsable d’une atteinte pathologique. S’oppose à la contagion dans laquelle la transmission d’un agent pathogène est toujours suivie de manifestations pathologiques.

Anglais : contamination
Espagnol : contaminación
Étymologie : latin contāmĭnātĭo souillure, mal, maladie
n. f. Souillure d’un milieu inerte ou d’un organisme vivant par un élément étranger.



Chimie analytique



Apport d’analytes d’origine exogène. Les contaminations peuvent survenir antérieurement au prélèvement (environnementales), lors du prélèvement (aiguilles ou matériels de prélèvement en analyse élémentaire par exemple), lors de la préparation de l’échantillon (réactifs, matériels, contenants...), lors de l’analyse (réactifs, matériels, contamination inter échantillons, effets mémoire).

Contamination d’un précipité

Anglais : contamination of a precipitate
Espagnol : contaminación de un precipitado
Un précipité, qui se sépare d’une solution mère, n’est pas toujours parfaitement pur. Il peut contenir des quantités variables d’impuretés fonction de la nature du précipité et des conditions de précipitation. Deux types de contamination sont possibles :
  1. Par coprécipitation, le précipité principal et l’impureté se séparent simultanément. La coprécipitation est due à deux types de phénomènes: l’adsorption des impuretés à la surface des particules du précipité principal et l’occlusion, lorsque les impuretés sont emprisonnées à l’intérieur des particules du précipité primaire.
  2. Par postprécipitation, après avoir précipité seul le précipité principal est souillé ultérieurement par une seconde substance.





Pharmacie galénique



Contamination croisée

Anglais : cross contamination
Espagnol : contaminación cruzada
Contamination anormale, accidentelle, directe ou indirecte d’un lot d’une matière première, d’un article de conditionnement ou d’un produit pharmaceutique par les éléments d’un autre lot.

Une telle contamination peut intervenir à l’occasion d’une opération de stockage, de fabrication ou de conditionnement. Les vecteurs les plus fréquents en sont le personnel, l’air ambiant (ou tout autre fluide), le matériel de production.

Contamination particulaire

Anglais : particulate contamination
Espagnol : contaminación de partículas
Contamination par des particules étrangères non dissoutes visibles à l’œil (≥ 50 µm) ou par mesure instrumentale, autres que des bulles de gaz.

La Pharmacopée européenne fixe le nombre maximal de particules acceptable dans les préparations injectables en fonction de leur taille et du volume du récipient.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres