Crack

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016
Étymologie : anglais to crack en relation avec le bruit produit lors du chauffage
n. m. Produit obtenu par action d’une base (ammoniaque ou bicarbonate de sodium) sur un chlorhydrate de cocaïne non purifié contenant de nombreux résidus de solvants organiques. On obtient alors une cocaïne base impure qui se présente sous la forme d’une « galette » solide, dure et blanchâtre dont on tire des « rochers » ou « cailloux ». Vaporisable sans dégradation à 260°, ce qui permet sa consommation par inhalation après chauffage dans un dispositif approprié par exemple dans une pipe. Sous cette forme, la drogue est aussi fumée. Elle est plus toxique et présente un pouvoir addictif plus important que la poudre de chlorhydrate de cocaïne. L’effet psychique très brutal résulte du passage extrêmement rapide de la drogue dans la circulation sanguine à travers la surface pulmonaire avec atteinte immédiate d’un pic de concentration sanguine puis cérébrale. De plus, la présence d’impuretés lui confère une toxicité particulière.

Son usage initialement limité au continent américain et aux Antilles se répand en France métropolitaine.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres