Cryptococcose

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 19 janvier 2016



Anglais : cryptococcosis
Espagnol : criptococosis
Étymologie : grec κρυπτóς kruptós recouvert, secret, caché et κόκκος kókkos pépin, grain, suffixe –ose maladie
n. f. Mycose due à Cryptococcus neoformans. Maladie des éleveurs d’oiseaux et des colombophiles. Invasion de l’organisme humain par voie respiratoire ou cutanée. Le sérum humain contient normalement un facteur anticryptococcique, d’où une résistance naturelle (le parasite est habituellement éliminé en quelques jours), à moins d’une insuffisance immunitaire, de l’inhalation d’une grande quantité de spores ou d’une grande virulence de la souche. Infection opportuniste chez les patients immunodéprimés, très souvent associée à la grossesse, à des affections malignes (leucémies, cancers, maladie de Hodgkin), à des maladies chroniques avec traitement par antibiotiques ou corticoïdes, à des affections comme le diabète, une insuffisance hépatique ou rénale, le SIDA. Peut aussi compliquer des greffes d’organes. Plusieurs formes cliniques :
  1. cryptococcose cutanée (anglais skin cryptococcosis, espagnol criptococosis cutánea), survenant habituellement au cours d’une cryptococcose systémique avec nodules et ulcérations cutanées ;
  2. cryptococcose pulmonaire (anglais pulmonary cryptococcosis, espagnol criptococosis pulmonar) ;
  3. cryptococcose envahissante (anglais invasive cryptococcosis, espagnol criptococosis invasiva') avec localisation méningée, mortelle en l’absence de traitement.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres