Déorphanisation

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 07 février 2018
Anglais : deorphanization
Espagnol : dehuérfanización
Allemand : Unorphanisation
Étymologie : latin dē– préposition marquant une séparation, un éloignement, en prenant sur, en détachant de, anglais orphan orphelin, suffixe grec ίζω ízô ou latin -izare –iser, suivi du suffixe latin –atio action de
n. f. Processus qui conduit à identifier les ligands endogènes et le rôle physiologique de récepteurs « orphelins », dont seule leur structure moléculaire est jusqu’alors connue.

Le séquençage du génome humain a révélé l’existence d’un grand nombre de gènes codant des protéines dont la structure à 7 hélices transmembranaire est celle des récepteurs membranaires interagissant avec une protéine G, mais dont les ligands endogènes et le rôle potentiel sont inconnus.
La découverte de ligands à forte affinité (dont certains peptides endogènes), par criblage robotisé à haut débit, ou par prédiction structurale à partir de la comparaison des séquences des différents récepteurs, suivie de l’étude des propriétés pharmacologiques de ces ligands, a permis de « déorphaniser » certains de ces récepteurs, de découvrir de nouveaux neurotransmetteurs précédemment inconnus et de nouvelles cibles pharmacologiques, par une démarche de pharmacologie et de physiologie inverses.


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres