Dérivation

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016
Anglais : derivation
Espagnol : derivación
Étymologie : latin dērīvātĭo action de détourner les eaux, de prendre un mot à quelqu’un, emprunt, dérivation des mots, extension d’une idée pour passer à une autre
n. f. Action de détourner de son chemin initial.



Chimie organique



Action de former un dérivé d’une substance organique. En chromatographie, transformation d'une substance que l'on se propose d'analyser par greffage d'un substituant afin de lui conférer des propriétés plus aptes à sa séparation, sa révélation ou à sa détection.

Par exemple, en chromatographie en phase gazeuse, modification de la polarité ou de la volatilité des analytes (silylation, alcoylation, etc. ) ou ajout de groupements électrophiles pour le détecter par capture d'électrons; en chromatographie liquide, greffages de substituants fluorophores (Cf. dansyle) ou électroactifs pour permettre (ou sensibiliser et abaisser) la détection, opération qui peut s'effectuer avant ou après la séparation (dérivation postcolonne).


Mathématiques



Recherche d’une dérivée de fonction.


Médecine



Création d’une voie artificielle, en vue de l'écoulement de matières ou de liquides, remplaçant la voie naturelle où siège un obstacle (par exemple tube digestif, voie urinaire).


Technologie



Connexion entre deux points d'un circuit électrique.

Dérivation biphasique (ou bipolaire)

Anglais : biphasic derivation
Espagnol : derivación bifásica
Enregistrement, par mesure de variations de potentiel, de l’activité d’une fibre nerveuse, d’un nerf entier ou de structures plus complexes (par exemple, le cœur, électrocardiogramme à 12 dérivations) grâce à deux électrodes voisines.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres