Daclizumab

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 16 août 2017
n. m. (DCI). Agent immunosuppresseur sélectif. Anticorps anti-Tac humanisé de type IgG1 produit par la technologie de l’ADN recombinant. Il agit comme un antagoniste du récepteur de l’interleukine-2 (IL-2). Il se fixe de manière hautement spécifique à la sous-unité alpha (ou Tac) du complexe récepteur à haute affinité pour l’IL-2, inhibant ainsi la fixation d’IL-2 à son récepteur et son activité biologique. Son administration inhibe l’activation IL-2 dépendante des lymphocytes, voie-clé de la réponse immunitaire cellulaire à l’origine du rejet de l’allogreffe.

Indication dans la prophylaxie du rejet aigu d’organe chez les patients recevant une transplantation rénale allogénique de novo, en association avec des protocoles immunosuppresseurs incluant ciclosporine et corticoïdes, chez les patients non hyperimmunisés.
Retiré du marché en avril 2008 par l'Agence européenne du médicament (EMA). La FDA a annonçé, en septembre 2009, que les derniers lots ne seraient plus délivrés après 2011.
Le daclizumab a bénéficié d'une nouvelle autorisation de mise sur le marché de l'EMA en date du 1er juillet 2016, pour le traitement des formes récidivantes de sclérose en plaques de l'adulte. Cependant, durant la conduite d’un examen du profil de sécurité sur le plan hépatique, elle limite, provisoirement, son utilisation aux patients atteints d’une maladie récidivante à évolution rapide ne pouvant être traitée par d’autres médicaments.


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres