Diazolidine urée

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 19 janvier 2016
Diazolidine urée.

Étymologie : grec δίς dís deux fois, français azote (du grec ἀ a a– privatif, ζῷον zỗion être vivant, animal, littéralement sans vie), suffixe –olidine cycle à cinq chaînons insaturé, grec οῦρον oûron urine
n. f. Substance antimicrobienne qui figure sur la liste positive des conservateurs antimicrobiens autorisés dans les produits cosmétiques, constituant l’annexe V du Règlement cosmétique européen. La concentration maximale autorisée est de 0,5 %. Il possède un large spectre, mais est surtout actif sur les bactéries à Gram positif ou négatif. C’est un donneur de formol ou formaldéhyde.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres