Dihydroergotamine

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 03 juin 2017


Pharmacognosie - Pharmacologie



Dihydroergotamine.

Anglais : dihydroergotamine
Espagnol : dihidroergotamina
Allemand : Dihydroergotamin
n. f. (DCI). Substance obtenue par hydrogénation de l’ergotamine, alcaloïde indolique dérivé de l’acide lysergique, produit par l’ergot de seigle , Claviceps purpurea (Fries) Tulasne. Vasoconstricteur des vaisseaux crâniens par effet sur les récepteurs sérotoninergiques 5-HT1D. Interagit en outre avec les récepteurs dopaminergiques et adrénergiques centraux.

Inscrite à la Pharmacopée Européenne, monographies 04/2016, 0551 (mésilate de) et 01/2008, 0600 (tartrate de).

La dihydroergotamine est indiquée par voie parentérale ou nasale dans le traitement de la crise migraineuse ; elle a été également utilisée jusqu’en 2013 par voie orale dans le traitement de fond de la migraine et dans l’hypotension orthostatique.
Un dérivé trifluorométhylé sur le C-2, la flurdihydroergotamine (DCI), agoniste des récepteurs 5-HT1 de la sérotonine, est en cours d’évaluation en tant qu’antimigraineux.


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres