Dispersion

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 21 mars 2017
Anglais : dispersion
Espagnol : dispersión
Étymologie : latin dispersĭo dispersion, destruction
n. f. Action de séparer les éléments d’un ensemble, fait d’être dans cet état.



Pharmacie galénique - Physicochimie



Système composé de deux phases dans lequel l'une des deux phases, appelée phase dispersée est finement divisée dans l'autre, appelée phase dispersante. Une dispersion peut être moléculaire (solution), colloïdale (dispersion de particules submicroniques) ou plus grossière (dispersion de particules supérieures au µm). En pharmacie galénique, on distingue : 1- les émulsions, constituées d'une phase liquide dispersée dans une autre phase liquide ; 2- les suspensions, constituées d'une phase solide dispersée dans une phase liquide ; 3- les mousses, constituées d'une phase gazeuse dispersée dans une phase liquide ; 4- les aérosols, constitués d'une phase liquide dispersée dans une phase gazeuse. Tous ces systèmes présentent une stabilité précaire

En pratique, le terme dispersion désigne indifféremment l'opération ou la forme. Cf émulsion, suspension, mousse, aérosol.

Dispersion solide

Anglais : solid dispersion
Espagnol : dispersión sólida
Dispersion (à l’échelle moléculaire dans le cas d’une solution solide), d’une ou plusieurs substances actives dans un support inerte (véhicule, transporteur) à l’état solide. La dispersion peut être obtenue par fusion puis refroidissement d’un mélange de la ou des substances actives et du support (cofondu), par dissolution des deux types de produits dans un solvant commun, suivi d’une évaporation (coprécipité) ou encore par une combinaison des deux méthodes.

Dans le domaine pharmaceutique, ces dispersions sont généralement préparées pour améliorer la vitesse de dissolution.



Optique



Phénomène exprimant que la vitesse de propagation d’une onde dans un milieu dispersif varie avec sa fréquence.

Explique la décomposition d’une lumière complexe en ses composantes monochromatiques.

Dispersion rotatoire

Anglais : optical rotatory dispersion (ORD)
Espagnol : dispersión rotatoria
Variation du pouvoir rotatoire spécifique [α] avec la longueur d’onde de la lumière polarisée. En principe, celui-ci varie régulièrement avec l’inverse du carré de la longueur d’onde. On est alors dans le cas d'une courbe normale (dispersion normale, seconde loi de Biot), ce qui n’est pas le cas aux abords et à l'intérieur du domaine de fréquences où la substance absorbe la lumière. Il y a alors apparition d’un maximum très élevé du pouvoir rotatoire suivi de son brusque effondrement. C'est l'effet Cotton. Cela est dû à l’absorption différente par la substance des lumières polarisées circulairement droites et gauches qui vient se superposer à la variation normale de [α].

Applications dans le domaine de l’analyse structurale de composés chiraux, y compris de macromolécules.
Cf polarisation de la lumière, dichroïsme circulaire.




Statistiques



Répartition des valeurs d’une distribution.

Dispersion d'une loi normale

Anglais : dispersion of a normal distribution
Espagnol : dispersión de una distribución normal
Intervalle centré sur la moyenne des valeurs d’une distribution et ayant une largeur égale à 6 fois l’écart-type. Cet intervalle englobe 99,73 % de la population de valeurs.

Pour les paramètres de dispersion, indices statistiques caractérisant la répartition des valeurs d’une distribution. Cf écart-type, variance.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres