Doctorat

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 30 juin 2017
Anglais : doctorate
Espagnol : doctorado
Allemand : Promotion (Doktor)
Étymologie : latin doctŏr maître, celui qui enseigne, du verbe dŏcĕre enseigner, instruire, montrer, faire voir, latin médiéval doctoratus celui qui est devenu maître, apte à enseigner
n. m. Haut grade auquel une personne se trouve promue, dans une université ou un établissement d'enseignement supérieur public habilité, après soutenance d’une thèse ou d’un ensemble de travaux. En France, par un Décret du 5 juillet 1984, le doctorat d'Université qui correspond au « Doctor of Philosophy (Ph D) » est délivré sous le sceau de l’Université où il a été obtenu. Il est préparé dans le cadre d’une école doctorale, au sein d’un laboratoire habilité et après validation d’un master recherche.

En France, le doctorat d'Université s’est substitué à tous les doctorats préexistant à son instauration.


Doctorat d’État en pharmacie

Diplôme créé en 1939, en remplacement du diplôme supérieur de pharmacien, obtenu après soutenance d'une thèse par un candidat titulaire du diplôme de pharmacien et de deux certificats d'études supérieures de sciences ou de pharmacie. Supprimé en 1981 à la suite de la création du doctorat ès sciences pharmaceutiques, lui-même supprimé en 1984.

À ne pas confondre avec l'actuel diplôme d’État de docteur en pharmacie.


Doctorat d’exercice

Terme utilisé dans l'article 6 de la Loi du 2 janvier 1979 qui stipulait que le diplôme de pharmacien devait être remplacé par un doctorat d'exercice, symétrique de celui des médecins et des chirurgiens-dentistes. Ce doctorat d’exercice est un terme impropre et correspond au diplôme d’État de docteur en pharmacie, seul terme officiel.

Le titre de Docteur est conféré au titulaire de ce diplôme comme il l'est pour les médecins et les chirurgiens-dentistes.


Doctorat ès sciences pharmaceutiques

Diplôme créé en 1977 et supprimé en 1984, obtenu à la suite d’une soutenance de thèse par un candidat titulaire du diplôme de pharmacien et d’un diplôme d’études approfondies ou d’un diplôme d’études supérieures spécialisées ou d’une licence ès sciences.


Doctorat de troisième cycle dans les disciplines pharmaceutiques

Diplôme créé en 1977 et supprimé en 1984, accessible aux candidats, titulaires d'un diplôme de pharmacien ou d'un autre diplôme du niveau de la maîtrise, qui devaient préparer pendant une première année un diplôme d'études approfondies, puis, après une (ou deux) année(s) de recherche, soutenir une thèse ou présenter un ensemble de travaux devant un Jury.


Doctorat d’Université

Diplôme créé en 1878, conféré après la soutenance d'une thèse devant les Universités françaises et constituant un titre académique ne conférant aucune prérogative universitaire. Le doctorat ayant été intégré dans la liste des diplômes universitaires nationaux en 1984, les universités ne pouvaient plus délivrer de diplôme portant la même dénomination, ce qui mit fin à son existence.

Cet ancien diplôme ne doit pas être confondu avec l’actuel doctorat de l'Université dont le diplôme porte le nom et le sceau de l’Université qui l’a délivré.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres