Domaine

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016
Anglais : domain
Espagnol : dominio
Étymologie : latin dŏmĭnĭum propriété, droit de propriété
n. m. Propriété, espace, région d’une étendue quelconque. Ensemble de ce qui constitue l'objet d'une science, par exemple le domaine des sciences biologiques.



Biochimie



Domaine protéique

Anglais : protein domain
Espagnol : dominio proteico
Séquence d’acides aminés localisée dans une partie définie d'une protéine, formant le plus souvent une région d'homologie avec d’autres protéines possédant une autonomie thermodynamique et fonctionnelle. Exemples : le domaine EGF, les domaines V1 et CL des immunoglobulines.

Domaine membranaire

Anglais : membrane domain
Espagnol : dominio de membrana
Région identifiée principalement dans la membrane plasmique des cellules polarisées. On distingue le pôle basolatéral et le pôle apical séparés par un anneau de jonctions étroites et se différenciant par la nature des protéines et des lipides qui les constituent.


Chimie analytique



Domaine tampon

Anglais : buffering range
Espagnol : rango de un tampó
Zone de pH où le pouvoir tampon d’un couple acide-base se fait sentir. Ses bornes sont approximativement celles de la valeur de pKa du couple plus ou moins une unité pH.

Notion étendue aux phénomènes redox. Zone de potentiel dans laquelle la variation du potentiel d’équilibre du milieu se fait peu sentir lors de l’addition d’un oxydant ou d’un réducteur.

Domaine de linéarité

Anglais : linearity range
Espagnol : rango lineal
Intervalle (délimité par la valeur supérieure et la valeur inférieure de substance à doser) à l’intérieur duquel une procédure d’analyse a la capacité de fournir des résultats proportionnels à la concentration (quantité) en substance à examiner dans l’échantillon.

Ce domaine se délimite soit par analyses de variance ou par itération


Domaine de validité

Anglais : validity range
Espagnol : rango de validación
Intervalle à l’intérieur duquel il a été établi qu’une procédure d’analyse est appropriée quant à sa répétabilité (fidélité), son exactitude et sa linéarité.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres